Accueil » Revue de presse » Airbus : le nouvel A350 XWB contient plus de 1 000 pièces imprimées en 3D

Airbus : le nouvel A350 XWB contient plus de 1 000 pièces imprimées en 3D

L’industrie aéronautique fait dorénavant appel à l’impression 3D pour réaliser les pièces de ses appareils. La NASA, Boeing et Airbus ont en effet annoncé avoir utilisé cette nouvelle technique dans leurs derniers appareils. Gain de poids, de temps, d’argent… l’impression 3D semble avoir de beaux jours devant elle.

En décembre dernier, Airbus a vendu les premiers modèles de sa nouvelle gamme à la Qatar Airways. De différentes tailles, les A350 XWB 800, 900 et 1000 sont dotés d’un fuselage élaboré à partir d’un plastique léger renforcé en fibres de carbone. Cela permet d’optimiser le poids global et d’augmenter l’aérodynamisme des appareils, assurant ainsi des voyages plus sûrs et plus rapides. Mais surtout, l’annonce vient d’en être faite par l’entreprise Stratasys, spécialisée dans l’impression 3D : ce sont plus de 1000 pièces de ces avions qui ont été réalisées grâce à l’impression 3D, au lieu d’être manufacturées de façon traditionnelle.

Des pièces 30 à 55 % plus légères

« Nos deux compagnies partagent une vision consistant à appliquer des technologies innovantes au design et à la fabrication pour obtenir des bénéfices qui vont changer la donne » affirme Dan Yalon, vice-président à la direction, chargé des questions de développement commercial, de marketing et de solutions verticales chez Stratasys. En effet, il ajoute que l’impression 3D permet d’économiser 90 % en terme de perte de matière et d’énergie. La résine ULTEM 9085, déposée couche par couche selon un modèle informatisé, permet d’obtenir des pièces extrêmement résistantes, entre 30 à 55 % plus légères que des pièces manufacturées à la main et qui sont garanties non combustibles et non toxiques.

Des collaborations futures sont à prévoir entre Stratasys et Airbus. Mais de façon plus globale, en multipliant les possibilités d’applications et en révélant des potentiels adaptables à l’industrie de pointe, c’est l’impression 3D dans son ensemble qui prend son envol.

Author : Vincent pour http://www.imprimeren3d.net/

070720151033

Vignette de l’article  : Crédit photo NC