Bizz & buzz : le rendez-vous des spécialistes du numérique

Bizz & buzz : le rendez-vous des spécialistes du numérique

Une cinquantaine de conférences et d’ateliers seront organisés en Alsace, du 15 au 17 mars, dans le cadre du 3e festival Bizz & buzz. La journée du 15, à Mulhouse, sera consacrée au numérique dans l’entreprise de demain.

« Il est révolu, le temps où les patrons pouvaient se demander s’il était opportun, ou non, de numériser leur entreprise. Car les sociétés qui n’auront pas franchi le cap de la digitalisation dans les cinq ans à venir n’existeront tout simplement plus ! » C’est par ces phrases prophétiques – et quelque peu anxiogènes – que Thiébaut Zeller, le président de la commission économie numérique de la CCI Alsace a présenté la 3e et prochaine édition de l’opération Bizz & buzz.

Nouvel eldorado et nouveaux risques

Bizz & buzz, c’est une cinquantaine d’ateliers, de rencontres et de conférences organisés du 15 au 17 mars, à Mulhouse, Colmar et Strasbourg, et axés sur la transformation digitale des entreprises. « Le numérique, c’est un nouvel eldorado, de nouveaux marchés. Mais c’est aussi de nouveaux risques et une obligation de s’adapter », complète Jean-Marc Kolb, le directeur du secteur économie numérique à la chambre de commerce et d’industrie.

Dans le cadre de Bizz & buzz, un grand nombre d’experts dans les différents domaines des nouvelles technologies, ainsi que des patrons très en pointe sur ces questions, viendront à la rencontre de leurs homologues parfois moins technophiles. « Quelle sera le mode de management de la génération Z, celle qui n’a pas connu l’avant-monde numérique ? Quel sera le degré de digitalisation des petites entreprises de demain ? », ajoute Thiébaut Zeller. « C’est ce genre de questions concrètes qui seront traitées. La CCI a la capacité de mobiliser un grand nombre d’acteurs afin qu’ils contribuent à la réussite des entreprises du secteur. L’opération des 15, 16 et 17 mars doit être une source d’inspiration et d’échange pour les entrepreneurs alsaciens ».

Lire la suite après l’image …

070320150914

L’an passé, plus de 1500 personnes avaient pris part à la manifestation (37 % de chefs d’entreprise, 33 % de salariés, 15 % d’entrepreneurs indépendants et 12 % d’étudiants). Le même nombre de réservations ont déjà été faites pour l’édition 2016.

La journée du mardi 15 mars se déroulera principalement à Mulhouse. Le fil rouge en sera « le numérique dans l’entreprise de demain ». De 9 h à 12 h 15, à la Maison de l’entrepreneur, témoignages et conférences tourneront autour de l’entreprise du futur. De 15 h à 17 h 30, « pitchs, market place et remise du prix Engie » au Technopole. De 17 h 30 à 18 h 30, le Technopôle accueillera la conférence « transfo numérique » et, entre 18 h 30 et 21 h, un « speed meeting industrie et numérique » aura lieu au 34.

Le même jour, la question des « smart cities » sera abordée à Mulhouse ; l’E-reputation à Colmar et la « Bad buzz », « le tourisme collaboratif » et la « sécurisation des sources » à Strasbourg.

Le lendemain, mercredi 16 mars, les principaux temps forts auront lieu à Strasbourg autour du thème de « la relation client 2.0). De 9 h à 16 h, une conférence sur l’« ère du sur-mesure » aura lieu au stade de la Meinau. De 16 h à 18 h, le sujet de l’« e-tourisme » sera abordé au Sofitel de Strasbourg. Toujours le 16 mars, des « parcours d’innovateurs » seront présentés à l’Open place, à Mulhouse. Le « video business » sera évoqué de 15 h à 16 h à la Maison de l’entrepreneur et le sujet sous l’angle transfrontalier sera traité, de 8 h 30 à 10 h, à l’Euroairport. Une soirée de gala aura lieu à partir de 19 h au « biocluster » des Haras de Strasbourg.

Réalité augmentée et serious games

Enfin, le jeudi 17 mars, un parcours thématique emmènera les participants dans différents lieux de toute l’Alsace. Parmi les nombreux rendez-vous, de 9 h à 12 h, le « legal clinics » sera abordé à Strasbourg. De 10 h 30 à 12 h, une conférence « numérique et TPE, mariage de raison ? » aura lieu à Colmar. Entre 15 h et 16 h 30, l’Embarcadère, à Vieux-Thann, proposera d’« être visible sur le web ». À noter encore les ateliers et témoignages sur « la voiture connectée », « les objets connectés », la « réalité augmenté », l’« usine collaborative » ou encore les « serious games ».

Source : http://www.lalsace.fr/