Expo à la Cité du design : de la fiction à la réalité en toute interaction

Expo à la Cité du design : de la fiction à la réalité en toute interaction

Saint-Étienne. La Cité du design accueille jusqu’au 14 août 2016 une exposition nommée « Culture interface : numérique et science-fiction ». Découverte de cet événement original et ludique, destiné tant aux amoureux du design numérique et de la science-fiction qu’à un public familial.

« On voulait proposer une exposition grand public. Une exposition qui intéresse les geeks mais aussi les familles. » Le challenge lancé par le directeur général de la Cité du design, Ludovic Noël, a été relevé haut la main avec Culture interface : numérique et science-fiction. Une exposition dynamique, moderne, originale et où, c’est assez rare pour le signaler, le visiteur est invité à tester, toucher et expérimenter.

Huit îlots entre science-fiction et design

Le commissaire de l’exposition, Nicolas Nova, propose un « va-et-vient entre la fiction et les objets » : « L’objectif est de montrer qu’il n’y a pas de création ex nihilo. » Pour cela, le visiteur est invité à faire un grand bond en arrière pour découvrir les liens entre design numérique et science-fiction. Les cinéphiles amoureux de la science-fiction et du numérique y trouveront leur compte avec des extraits de films plus ou moins anciens comme Retour vers le futur 2 bien sûr, mais aussi Minority Report , 2001 l’Odyssée de l’espace , Avatar , Iron Man ou encore Star Trek.

Lire la suite après l’image …

061120152323

Culture interface : numérique et science-fiction propose huit îlots pour autant de thématiques : visiocasques, neurocasques, interfaces gestuelles, interfaces vocales, montres intelligentes, surfaces interactives, réalité augmentée, singularités.

Le visiteur est invité à tester, toucher et expérimenter

L’exposition jongle en permanence entre fiction et concret. Casques de réalité virtuelle, gants connectés, téléphones mobiles, interfaces gestuelles ou cérébrales… Ces objets conçus en s’inspirant des cultures imaginaires du cinéma, de la littérature et de la bande dessinée sont mis en avant. Avec cette exposition, Nicolas Nova souhaite montrer le point commun entre l’idée en science-fiction et l’objet design : « Dans chaque îlot, il y a des films, des brevets et au milieu, des objets. Je souhaite montrer comment des idées présentes dans la science-fiction sont réinventées par le designer. »

L’îlot Singularités a pour mission de montrer au contraire lorsque la créativité du designer s’éloigne de la fiction : « C’est un îlot à part, avec des objets qui ne sont pas inspirés de la science-fiction. »

Un espace de démonstration

Dans cette exposition atypique, le visiteur est invité à toucher, tester et expérimenter. Dans Culture interface qui envahit un espace de 200 m² dans la Platine, il est possible de peindre avec de l’eau sur un mur de leds, découvrir les sensations de la 3D du visiocasque, lever une balle par la pensée avec un neurocasque… Bref, un événement où l’on découvre et expérimente à la fois. Et, si c’était ça une exposition du futur !

Author : Clément GOUTELLE pour Le Progrès