Good Design Award 2015 : Un fauteuil roulant hors normes

Trois jeunes ingénieurs californiens ont conçu un fauteuil roulant électrique performant, qui a obtenu un prix de design.

La société californienne Whill a été fondée en 2011 par Satoshi Sugie, un jeune ingénieur issu de l’Advanced Transportation Department de Nissan, et Junpei Naito, qui développait des caméras pour l’automobile chez Sony. Ils ont été rejoints par Muneaki Fukuoka, qui développait des équipements médicaux chez Olympus. Ils avaient pour projet de développer un fauteuil roulant électrique pouvant s’adapter à de multiples terrains, qui soit à la fois innovant, très fonctionnel et chic.

Ainsi est né le Type-A. Celui-ci est doté de 4 roues motrices pour plus de mobilité, mais pour simplifier la transmission du mouvement, elles sont fixes par rapport au châssis. Les changements de direction sont faits en jouant sur leurs vitesses de rotation respectives. Pour éviter tout ripage, les roues avant de 250 mm de diamètre sont constituées d’un tore passant à travers 24 galets en caoutchouc leur donnant à la fois une accroche longitudinale et une liberté de déplacement latérale.

Le Type-A est ainsi prêt à escamoter les obstacles jusqu’à 75 mm et franchir des pentes de 10°. L’autonomie de l’engin est de 20 km, ce qui correspond largement à un besoin journalier.

Le paramétrage (inclinaison assise, dossier et bras, profondeur de l’assise, hauteur du siège et du repose-pied, vitesse de 9 km/h maxi, accélération…) et la commande de l’engin peuvent être effectués depuis une application sur smartphone, ou bien à partir d’une souris ou d’un joystick intégrés aux bras du fauteuil.

Des caractéristiques et des capacités qui lui ont valu un Good Design Award 2015 à Tokyo en octobre dernier.

Author : J-F PREVERAUD pour Industrie & technologies

Voir la vidéo après l’image …

240120161130