« J’ai demandé un stage en design au Président de la République »

« J’ai demandé un stage en design au Président de la République »

Persuadé de l’importance du designer au sein du gouvernement, j’ai décidé de demander un stage au Président de la République. [Je suis] étudiant en design à l’ENSAD passionné d’UX et de design interactif. Voici ma demande de stage !

Monsieur le Président de la République,

Je suis étudiant à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs et je vous écris cette lettre car je souhaite faire un stage au sein du gouvernement.

J’étudie le design et plus particulièrement l’UX. C’est-à-dire que j’apprends à m’adresser à la multitude — tous ces individus qui forment ce que les élites appellent le peuple — à travers le numérique.

À première vue ma demande semble étrange, je ne suis ni énarque, ni étudiant en sciences politiques. Mais elle est en vérité, riche de sens car je suis persuadé que le gouvernement manque cruellement de designers.

Dans sa démarche, le design place l’utilisateur au centre de sa réflexion pour s’efforcer de développer et améliorer de nouveaux produits, de nouveaux services et de nouveaux processus. Il existe différentes méthodologies du design, mais elles nous apprennent une chose essentielle : pour identifier et répondre à un problème il faut réunir le plus de diversité possible au sein des acteurs. Ils doivent être tous différents et c’est avec cette richesse et avec la capacité des designers à faire converger les idées que l’on aboutit à des solutions viables, innovantes et qui fonctionnent.

Si le design devient politique, alors il s’adresse aux citoyens et devient moteur d’innovation sociale. N’est-ce pas l’un des rôles majeurs de la démocratie ? Ne doit-elle pas savoir écouter les besoins de ses citoyens pour construire en commun des réponses adaptées ?
Les designers sont sources de nombreuses propositions disruptives qui fonctionnent. Je trouve simplement dommage que ces innovations se limitent au secteur privé.

Si l’idée d’accueillir des designers au sein du gouvernement vous semble toujours absurde, sachez que de nombreux pays ont franchi le pas.
Les États-Unis utilisent des designers et une démarche centrée utilisateur pour aider le gouvernement à travailler mieux et coûter moins cher.
Depuis 2010, le gouvernement Britannique a intégré une unité entière de design : Gov.uk. Cette équipe a révolutionné les services publics et la façon dont les citoyens les utilisent.
Le Mind Lab est une unité d’innovation au gouvernement Danois. Son travail consiste à impliquer les citoyens et les entreprises dans le développement de nouvelles solutions pour le secteur public.

Bien sûr, dans le cadre de mon stage je n’aurais ni le temps ni l’expérience pour monter toute une équipe de design en mission pour le gouvernement. Mais ce stage commence début juin, il est donc envisageable qu’une unité française de design soit effective d’ici là, je pourrais ainsi commencer mon stage au sein de celle-ci.

Je pense qu’il est temps d’arrêter de nier la vérité. La transition numérique a accentué la fracture entre hauts décideurs et citoyens.
La multiplication des initiatives économiques, politiques, sociétales venant d’en bas désarçonne les décideurs. La révolution numérique a mis en avant des personnes qui ne sont pas des produits classiques du système mais qui défendent la volonté d’être reconnues individuellement. Le numérique rebat les cartes et il est grand temps pour le gouvernement de faire preuve d’ouverture.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le président de la République, mes salutations distinguées.

Florent LENORMAND

Source : https://medium.com/

111020150949