Le design à la carte s’impose sur le Web

Plus besoin de passer par un ébéniste pour meubler une alcôve ou un salon biscornu. De jeunes créateurs proposent, sur leur site Internet, un mobilier aux dimensions et caractéristiques personnalisables à l’envi.

Du design sur mesure vendu uniquement sur Internet ? Dans le secteur plutôt conservateur et standardisé du mobilier, cette personnalisation jusque-là inédite est une petite révolution sur laquelle surfent quelques jeunes éditeurs. C’est le cas du Polonais Tylko, qui se lance en France début 2016. En plus de la possibilité de projeter chez soi le mobilier de la collection grâce à la réalité augmentée, son application mobile permet, d’un simple pincement sur l’écran, de modifier les dimensions des meubles choisis. Une fois les proportions ajustées, la commande est directement envoyée à l’usine.

Même simplicité d’utilisation chez le nouvel éditeur Bespoke, distribué uniquement sur son site, pour faire réaliser sur mesure la table et la bibliothèque signées du « starchitecte » Jean Nouvel. « Les noms du design qui signent nos créations constituent un gage de sérieux dans la jungle du Net », selon le fondateur, Pierre Ferron. Quant au tout jeune américano-scandinave Hem, il édite la lampe Alphabeta du designer italien Luca Nichetto dont les huit formes d’abat-jour se déclinent en trois couleurs.

« Rien n’améliore le quotidien comme le sur-mesure », affirme Yves Béhar, qui a dessiné la Hub Table pour Tylko. Meubler une alcôve, une entrée exiguë, un salon biscornu ou une vaste salle à manger sans passer par un ébéniste coûteux est désormais possible. « La dimension participative, le produit “impliquant”, c’est un facteur de réussite pour ces sites qui répondent au goût des acheteurs pour la customisation mais aussi aux contraintes d’espace auxquelles ils sont soumis », souligne Bénédicte Fabien, du bureau de tendances Martine Leherpeur.

Lire la suite après l’image …

291220151618

Un service plus difficile à proposer en boutique
Pour le cofondateur de Hem, Petrus Palmér, « la personnalisation est au cœur de l’identité de la marque. C’est un service plus difficile à proposer en boutiques et moins ludique que sur Internet où l’on peut jouer sur les tailles et les couleurs ». Bespoke explique, lui, n’apporter qu’une trame au consommateur pour qu’il puisse adapter le meuble à son souhait. « Nous ne proposons pas un simple agrandissement : à chaque taille choisie par le client, les détails techniques varient afin que l’objet redimensionné reste pertinent », décrit le designer Khristian Gavoille, qui a longuement travaillé sur la table asymétrique In front off.

Alors que les sites des grands éditeurs de mobilier frôlent l’indigence avec leur navigation erratique et leurs informations obsolètes, ces nouveaux acteurs proposent une offre que chacun peut s’approprier. Un service rendu possible grâce à des usines conçues pour le sur-mesure et des transporteurs qui, après une longue période d’ajustement, s’entendent désormais au niveau européen. « Nous faisons fabriquer au Portugal, ce qui permet de réduire les délais de livraison et d’offrir une production de proximité qualitative. La communication est plus aisée qu’avec une vaste usine du bout du monde et l’acheminement moins long », analyse Pierre Ferron.
Le français Miliboo fabrique, lui, dans ses usines savoyardes les tabourets et tables créés sur son site. Plateau, pieds, revêtement… Chaque élément est personnalisable et permet d’obtenir un meuble (presque) unique. Un circuit court du producteur au consommateur. Gagnant-gagnant.

Author : Marie GODFRAIN pour Le Monde

4833647_3_f354_les-lampes-alphabeta-aux-abat-jour-modulables_ba8f8d3afc022f3e14c8afb212957d06

Photo : Les lampes Alphabeta aux abat-jour modulables de Luca Nichetto pour Hem.

Vignette de l’article : La bibliothèque 1000 Raisons signée Jean Nouvel pour Bespoke. Bespoke Edition.