Le PAMA va élargir son action

Le PAMA va élargir son action

Six ans après sa création, le Pôle Aménagement de la Maison d’Alsace (PAMA) s’apprête à changer d’échelle.

Le cluster va élargir son action dans le Grand Est. Son nouveau président Rémi Boehler affiche ses priorités.

Il a été créé en 2010 en Alsace pour fédérer les nombreux acteurs du secteur de l’habitat. Mais il s’est, de fait, déjà affranchi des frontières des deux départements du Rhin. Le PAMA, confirme sa directrice générale Angélique Gasmi, compte aujourd’hui parmi ses 90 adhérents des entreprises des régions parisienne et lyonnaise « qui n’ont pas trouvé chez elles l’équivalent » des services qu’il propose. Il s’emploie aussi depuis longtemps à diffuser à l’échelle nationale les innovations développées par ses membres.

C’est donc sans grande difficulté qu’il devrait élargir son champ d’action aux territoires voisins à la demande du conseil régional, son principal financeur. Le PAMA, indique Mme Gasmi, envisage d’ailleurs d’ores et déjà de « nouer des partenariats » avec des centres de ressources scientifiques et techniques installés de l’autre côté des Vosges qui lui permettront de « monter en compétence ».

Concevoir aujourd’hui les aménagements de demain

Cette mission reviendra à Rémi Boehler, directeur général de la société Estelec Industrie de Scherwiller, qui a pris le mois dernier la présidence du pôle. Il succède à Dominique Weber, président de Weber Industries, qui a décidé de se consacrer à sa mission de président de l’Union nationale des industries françaises de l’ameublement (UNIFA).

Auparavant, annonce M. Boehler, « nous allons réécrire notre feuille de route ». Six ans après sa création et au lendemain de la constitution de la grande région, le cluster – qui a le statut de grappe d’entreprises – a en effet décidé de modifier sa gouvernance et de revoir sa stratégie. Car depuis 2010, son positionnement a un peu évolué. Aujourd’hui, constate son président, le pôle ne se consacre plus seulement « aux lieux de vie mais aussi à la façon de vivre dans un lieu ».

Le choix des objectifs, des actions et des moyens sera tranché dans les prochaines semaines de manière collégiale mais plusieurs points sont d’ores et déjà acquis.

Guidé par « une vision partagée de l’habitat de demain, intergénérationnel et connecté », le cluster compte en effet poursuivre le travail entamé pour aider les entreprises de la région à « concevoir aujourd’hui les aménagements » qui s’imposeront à l’avenir, explique M. Boehler.

Le pôle compte ainsi accélérer dans le domaine de la silver économie, marché porteur s’il en est. « Nous allons aussi renforcer notre stratégie sur le design », qui permet aux entreprises de se développer sur de nouveaux marchés ou de se différencier sur le marché existant. Le cluster compte notamment s’appuyer sur le designer qui est en résidence chez lui à l’initiative du ministère de l’Économie.

Autres axes prioritaires : le numérique et les objets connectés, des sujets désormais « incontournables pour les entreprises » et qui le seront plus encore demain, mais aussi les matériaux innovants, l’usine du futur et le programme national de construction de tours en bois. « Nous voulons positionner nos adhérents sur la construction de ces immeubles », explique Angélique Gasmi.

Pour mener à bien ces chantiers, « nous allons nous efforcer de renforcer le travail collaboratif entre les industriels et les experts régionaux », annonce Rémi Boehler. Pour lui, « la pluridisciplinarité » est en effet indispensable pour réussir à développer de nouveaux produits ou services, en général vecteurs de croissance. « Si on innove pour répondre aux besoins des consommateurs, le marché est tout de suite moins compliqué », constate-t-il.

Le PAMA compte enfin « développer la communication auprès du consommateur final » pour le « sensibiliser à l’intérêt d’acheter des produits fabriqués par les entreprises régionales », annonce son président. Il pourra pour cela s’appuyer sur le site internet qui présente les innovations de ses adhérents. Son intitulé résume la philosophie du pôle : www.mieuxvivrechezmoi.fr

Source : Newsletter du PAMA du 20 Avril 2016

  • Reportage et publication par les DNA – ODILE WEISS – 14/04/2016
  • Vignette de l’article : Angélique GASMI, directrice du PAMA et Rémi BOEHLER, président du PAMA