Mont-de-marsan : un campus pour le design

Mont-de-marsan : un campus pour le design

La CCI des Landes a décidé de filialiser son école supérieure, qui a désormais des ambitions nationales.

Les nouveaux bacheliers landais, mais aussi de toute la France, auront bientôt encore plus de raisons de choisir l’École supérieure de design des Landes (ESDL) pour leurs études. Lors de sa dernière assemblée générale, la Chambre de commerce et d’industrie des Landes a en effet validé la décision de filialiser cette école, qui vient de célébrer sa troisième cérémonie de diplômes avec notamment un taux de 100 % de réussite pour le bachelor espace et le mastère design international. La décision a également été prise d’installer l’ESDL sur un nouveau campus.

L’objectif rappelé par le président Philippe Jacquemain, lors d’un point presse à Hossegor, est de créer une société anonyme chargée de gérer l’établissement d’enseignement supérieur consulaire. « La vocation nationale voire internationale de l’ESDL s’affirme plus vite que prévu. Nous avons 91 étudiants aujourd’hui contre 8 il y a cinq ans. Nous visons les 200 étudiants d’ici deux à trois ans ».

Un master food design en 2016

L’école supérieure de design des Landes va lancer, à partir de la rentrée 2016, un nouveau cursus autour de la table et de son environnement, le master food design. « Il y a une certaine légitimité à offrir cette formation dans une région tournée vers l’excellence au niveau agroalimentaire, du foie gras aux vins en passant par les spiritueux (armagnac, cognac) », analyse le président de la CCI, Philippe Jacquemain. Ce futur diplôme s’ajoutera au bachelor design d’espace et design de graphisme et produit, à la licence professionnelle, design et écoconception produit et packaging, ainsi qu’au mastère design international management et écoconception.
5 millions investis

« Environ 60 % des étudiants viennent désormais de 22 départements de France, dont deux d’outre-Mer. Et on a même accueilli une jeune étudiante chinoise », poursuit Philippe Jacquemain. « Cette nouvelle étape est l’occasion d’ouvrir le capital de l’école et de l’installer dans un tout nouveau siège indépendant, sur l’ex-site ERDF de Mont-de-Marsan ». C’est le cabinet d’architecture bordelais Moon Safari (ex-Air) qui a été retenu pour concevoir ce campus au terme d’une consultation qui a vu 104 dossiers de candidature parvenir au siège de la CCI des Landes. Ce cabinet d’architecture a déjà signé le siège de Domolandes à Saint-Geours-de-Maremne et la nouvelle école supérieure de commerce Kedge, à Bordeaux. Le futur ensemble devrait représenter 5 millions d’investissement.

« Le style du bâtiment s’inspire beaucoup du Campus Vitra de Bâle en Suisse, un des hauts lieux du design conçu par Jaques Herzog et Pierre de Meuron », souligne le directeur de la CCI, Michel Ducassé.

« L’ouverture du capital est l’occasion de chercher de nouveaux partenaires financiers publics et privés », enchaîne Philippe Jacquemain. « Les CCI de Bordeaux et de Bayonne Pays basque sont déjà intéressées pour entrer au capital. Des entreprises aussi. On a fait du chemin depuis la décision lumineuse de mon prédécesseur Philippe Simon de lancer cette école. Le design, c’est l’innovation et donc la croissance de demain ». Le projet de campus du design est l’occasion de fédérer le CFA des industries du bois qui quitte Seyresse à côté de Dax pour venir s’implanter à Mont-de-Marsan et Xylomat, centre de recherches autour du bois, explique la CCI des Landes. C’est la base d’une nouvelle technopole créée par la Communauté du Marsan.

Un réseau international

L’ESDL s’appuie déjà sur un puissant réseau. Elle a tissé des partenariats au Canada, en Hollande et avec l’université de Mondragon au Pays basque. Elle a intégré Cumulus, association internationale des universités et écoles d’art de design et média, fondée en 2000 à Rotterdam, qui regroupe aujourd’hui 189 universités et écoles d’art et de design dans 42 pays du monde.

« Nous avons la charge, en 2018, d’organiser le congrès mondial de Cumulus, qui devrait attirer 400 spécialistes du design dans les Landes », souligne François Levasseur, le directeur de l’ESDL. Ce dernier travaille avec une équipe pédagogique de 30 enseignants, tous professionnels.

« Notre vocation est d’aider les entreprises à mettre en valeur leur savoir-faire, les aider à développer des produits innovants. Nous avons des réalisations et partenariats avec Eurosima, la Camif, Michel Guérard… Encadrés par des professionnels, nos étudiants planchent sur des vrais projets, dès la première année. Une bonne part de la formation se fait sur le terrain, lors de stages de longue durée. Ces derniers se déroulent à l’étranger, en troisième année. Actuellement, neuf étudiants sont ainsi au Canada. Enfin le développement durable et l’écoconception sont intégrés dans le cursus, en accord avec le pôle écoconception de Saint-Étienne ».

Author : Olivier BONNEFON pour Sud-Ouest

2104087_417_10658113_800x400

Photo : Vue du projet signé du cabinet architectural bordelais Moon Safari. Ce nouveau campus abritera prochainement l’École supérieure de design des Landes sur l’ex-site ERDF montois.
© MOON SAFARI