Accueil » Revue de presse » *** CES 2018 : les 10 innovations bonnes pour la planète à ne pas rater

*** CES 2018 : les 10 innovations bonnes pour la planète à ne pas rater

Le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, qui se tient jusqu’au 12 janvier, va faire la part belle à l’intelligence artificielle et autres voitures autonomes… L’environnement n’est présent qu’à la marge. Mais en fouillant bien, Novethic a déniché les 10 innovations bonnes pour la planète à découvrir cette année.

1) Une citadine 100 % électrique et low-cost

Le Français Valéo dévoile à Las Vegas sa petite voiture électrique low-cost. Grâce à une baisse de la tension délivrée par la batterie, à seulement 48 volts contre une centaine pour la Tesla ou la Renault Zoé, l’équipementier français table sur un prix de vente de 7 500 euros, après subventions. « Nous voulons que l’électrique soit accessible non pas seulement aux stars, mais aussi aux infirmières ou aux enseignants », explique le groupe. Développée avec une université chinoise, cette voiture biplace est capable d’atteindre 100 km/h et dispose d’une autonomie de 100 km.

2) Un body pour protéger bébé des ondes

Après son boxer anti-ondes, la startup française Spartan présente cette année un body conçu pour protéger les bébés des ondes électromagnétiques émises par les smartphones et le Wi-Fi. Des fibres d’argent pur sont intégrées au sein du coton et agissent comme un bouclier électromagnétique pour bloquer 99 % des ondes. Mais se protéger a un coût… Il faut compter 39 euros pour un body.

3) Des capteurs qui surveillent la qualité de l’air et la montée des eaux

Bosch a conçu avec Intel une station de contrôle de la qualité de l’air, baptisée Climo. « Dix fois plus petite et cent fois moins chère » que celles des concurrents, assure l’entreprise. Quelques-unes de ces stations ont été fixées à Las Vegas et surveillent en direct douze paramètres : température, humidité, taux de CO2 et oxyde d’azote… L’Allemand planche également sur un système numérique d’analyse des cours d’eau pour prévenir les inondations et informer les populations directement par SMS.

4) Bornes de tri connectées et robots compacteurs de déchets

On connaissait le robot R2D2 dans Star Wars. Voici venu R3D3, la poubelle connectée de Green Creative qui permet de trier et compacter vos emballages en six secondes chrono, sans erreur possible. R3D3 peut engloutir l’équivalent de 100 bouteilles, 300 canettes et 400 gobelets. Le client peut ensuite suivre le parcours des déchets sur une plateforme en ligne. La startup francilienne présente également Armada, une borne de tri pour tout type de déchets, y compris les déchets organiques. Là aussi, l’objectif est de réduire au maximum les erreurs.

5) Un piège à moustiques sans insecticides

Imiter la respiration humaine à partir d’une bonbonne de C02 et reproduire l’odeur humaine grâce à un leurre. Voici le procédé imaginé par Qista pour piéger les moustiques. La solution tient dans une borne à poser dans son jardin ou sa terrasse. Une alternative naturelle aux insecticides traditionnels, pour laquelle il faut tout de même débourser 990 euros.

6) L’increvable, la machine à laver qui ne meurt jamais

Alors que la durée de vie moyenne d’un lave-linge est d’une douzaine d’années, l’Increvable est prévu pour durer… cinquante ans ! Elle mise sur la démontabilité et la réparabilité. La machine est conçue pour être si accessible qu’une livraison en kit peut même être envisagée. Les fondateurs, présents à Las Vegas, espèrent une commercialisation courant 2018 à moins de 1 000 euros.

7) Un masque anti-pollution qui filtre les particules fines

Particules fines (2,5 et 0,4 microns), virus et bactéries présents dans l’air, le masque anti-pollution développé par la startup française R-Pur promet de protéger les utilisateurs de deux-roues contre les principaux polluants. Le masque est couplé à une application qui permet d’estimer la durée de vie du filtre afin de le remplacer. En France, la pollution de l’air est considérée comme la troisième cause de mortalité, derrière la cigarette et l’alcool. Elle abaisserait l’espérance vie de deux ans.

8) Un radiateur électrique intelligent

La start-up grenobloise Lancey Energy Storage revient à Las Vegas avec cette fois un modèle fonctionnel de radiateur équipé de batteries au lithium. Il permet de stocker l’énergie pour répondre au pic de consommation quotidien et faire des économies. Jusqu’à 50 % en moins sur la facture de chauffage électrique par rapport à un convecteur de première génération. 500 radiateurs ont déjà été livrés fin 2017.

9) Si vous n’avez pas inventé l’eau chaude, récupérez-la

C’est le slogan de la start-up EHTech qui a mis en place Obox, un dispositif de récupération de la chaleur de l’eau de la douche pour la réinjecter dans le chauffe-eau. L’entreprise promet ainsi une économie d’énergie de 63 %. Le système équipe depuis un mois une piscine municipale de Toulouse. Résultat : 240 kWh économisés chaque jour et un retour sur investissement prévu sur deux ans. La SNCF va elle aussi équiper les douches collectives de son nouveau centre technique de Marseille.

10) Une pure eau du robinet

Il suffit de placer la bouteille dans le coffret en bambou LaVie, de l’entreprise Solable, équipé de Leds et de laisser agir les rayons UV-A. Ceux-ci vont casser les molécules de chlore et libérer des radicaux libres oxydants qui vont s’attaquer aux éléments nocifs. A l’arrivée, l’eau du robinet ne contient plus de chlore, moins de pesticides et médicaments, mais conserve les sels minéraux et oligo-éléments. Le tout sans filtre, ni produits ajoutés. Une alternative durable aux bouteilles d’eau en plastique et une solution économe. Deux euros d’électricité suffisent à purifier 1 000 litres.

Auteur : Concepcion Alvarez pour Novethic

Vignette de l’article : Le plus grand salon de l’innovation fait (presque) l’impasse sur les sujets environnementaux.

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s !

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif
* Mauvais, très critiquable