Accueil » Revue de presse » *** 3 conseils-clés pour insuffler l’innovation dans la culture de son entreprise

*** 3 conseils-clés pour insuffler l’innovation dans la culture de son entreprise

Créatrice d’emploi et alliée de la compétitivité, elle aide à l’amélioration de la qualité de vie et est considérée comme le Saint-Graal des politiques européennes mais aussi des entreprises tout domaine confondu : l’innovation.

En 2017, près de 50% des entreprises de l’UE déclarent avoir mené des activités innovantes. Start-ups, PME ou grands comptes, tous les acteurs gagnent à se réinventer, que ce soit sous forme d’une innovation organisationnelle, produit, commercialisation et/ou de procédés internes. Siert Wijnia, CTO et Co-fondateur d’Ultimaker, fait part de ses conseils pour que l’innovation devienne la ligne conductrice de toute entreprise souhaitant se différencier.

1. Accorder du temps à l’innovation – Exiger de son équipe une efficacité à toute épreuve pour remplir un cahier des charges est souvent l’impondérable de tout manager. Cependant, il reste difficile de faire place à l’innovation dans ces conditions. Oublier l’adage « le temps c’est de l’argent », car sur le long terme, accorder plus de latitude à la réflexion des équipes et leur leadership peut stimuler la croissance et permet d’atteindre les objectifs. A titre d’exemple, l’industrie automobile, où chaque minute représente des milliers d’euros, est un secteur longtemps considéré comme « conservateur ». Néanmoins, les choses changent progressivement et certains constructeurs, comme Volkswagen Autoeuropa, commencent à faire bouger les lignes. Ainsi, l’entreprise, élue marque la plus innovante en 2017, accorde à ses équipes, notamment aux assembleurs, le temps d’élaborer des idées nouvelles qui contribuent à des flux de travail plus rapides, plus intelligents et plus efficaces. Les outils d’optimisation de travail imaginés par les salariés ont permis à la société d’économiser plus de 325 000 euros en 2017. L’exemple même d’une collaboration gagnante.

2. Faciliter l’accès aux technologies – Si l’on souhaite stimuler l’innovation en interne, il est nécessaire de rendre la technologie accessible, pour que l’ensemble des collaborateurs puissent s’en emparer. Ainsi, avoir un lieu dédié à la R&D au sein de l’entreprise est un point de départ. Mais encore faut-il que les outils mis à disposition soient intuitifs. Organiser des groupes de travail avec un manager chargé d’expliquer pédagogiquement le fonctionnement d’une machine, par exemple, peut-être une solution, tout comme la création de webinaires d’entreprise. Mais au-delà de suivre une certaine pédagogie auprès des collaborateurs, il est essentiel que les dirigeants d’entreprises acceptent le fait que faciliter l’accès aux technologies n’est plus une question de coût, mais d’investissement. Les start-ups de la French Tech l’ont bien compris, et ce sont les grands groupes qui font désormais appel à eux pour pouvoir rester dans la course. Investir dans l’innovation a des conséquences positives à la fois sur le personnel, de plus en plus assoiffé de nouveaux exploits, et sur l’amélioration de la qualité des offres et services.

3. Faire confiance à ses collaborateurs et miser sur ses clients – Dans toute entreprise, les changements ne sont pas forcément accueillis avec les bras grands ouverts. En effet, la hiérarchie, des habitudes et des protocoles ancrés peuvent être autant de freins à des pratiques innovantes. A ces modèles stricts, peuvent s’ajouter des dirigeants peu réceptifs face aux suggestions des équipes opérationnelles. Ainsi, en France, seuls 16% des managers aimeraient que l’entreprise accorde davantage de temps à chacun pour proposer de nouvelles idées. Et quelle erreur ! Car qui de mieux placés que les collaborateurs sur le terrain pour savoir les besoins pour travailler de façon optimale ? Maitrisant plus que personne les besoins et attentes des clients, ces derniers sont une véritable force pour l’entreprise. Au lieu d’un modèle top-down, elles ont donc tout intérêt à passer à l’innovation collaborative. Concours de boîte à idées, brainstorming chrono, journée dédiée à la présentation de projets (…) les pistes sont nombreuses pour laisser libre cours à la créativité des collaborateurs.

Auteur : SIERT WIJNIA pour Les Echos

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s !

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif
* Mauvais, très critiquable
(i) . Informatif