Accueil » Revue de presse » *** Ces PME pionnières qui font le pari du design

*** Ces PME pionnières qui font le pari du design

La Biennale internationale design Saint-Etienne, ouverte depuis jeudi, est cette année dédiée aux mutations du travail.Hormis des secteurs comme l’automobile, l’Internet des objets ou le luxe, les PME restent peu familières du design.

Design et entreprise font-ils désormais bon ménage ? Alors que la Biennale internationale design Saint-Etienne s’est ouverte ce jeudi avec une dixième édition consacrée aux mutations du travail, force est de constater que le design est encore loin de faire partie du quotidien des PME. Certes, 40 % des entreprises disent avoir recours à des designers, qui pour booster leurs produits et leur process de fabrication, qui pour réagencer leurs usines.

Mais cette statistique masque des réalités diverses. Certains secteurs comme le luxe, le numérique, l’automobile, l’aéronautique ou l’Internet des objets travaillent avec les 35.000 designers français. Des régions, comme celle de Saint-Etienne, ont créé un véritable écosystème. Mais pour d’autres c’est un univers lointain, une dépense superflue. « Il y a encore des choses à débloquer culturellement. Les entreprises françaises se concentrent sur la performance du produit, alors qu’il faut également prendre en compte le besoin du client : c’est aussi à cela que sert le design, mais les PME ne le savent pas toujours », note Fanny Letier, directrice exécutive qui suit le dossier pour bpifrance.

« Les PME ne sont pas les plus avancées, mais elles le sont de plus en plus. Les champs d’intervention sont de plus en plus larges, de la signalétique au produit en passant par le process de fabrication », relativise cependant Anne-Marie Boutin, la président de l’Apci (Agence pour la promotion de la création industrielle). Le design s’est invité dans des secteurs divers : chez les engins de travaux publics de Mecalac, les robots de Robosoft, les toiles composites de Ferrari et même les primeurs nantais de Ferré, dont les magasins réagencés ont boosté le chiffre d’affaires.

Tous les experts en conviennent : si le retour sur investissement n’est pas assuré à 100 %, le recours à un designer dope souvent le chiffre d’affaires. 22 % en moyenne, selon le Danish Design Council Et selon une étude de l’Apci, les entreprises disent avoir noté des effets positifs sur l’export et la valeur financière de l’entreprise. « Nous avons une culture très industrielle, et il y a des choses que nous n’aurions jamais osé faire sans designer et sur lesquelles nous n’aurions pas su communiquer », raconte Joël Lemoine, qui a associé le nom de son entreprise, Tôlerie Forézienne (10 millions d’euros de chiffre d’affaires, 90 salariés) à plusieurs designers pour concevoir du mobilier urbain. Comme ce banc de 20 mètres qui orne le Parc des Expositions de Paris depuis juillet, ou ce banc circulaire vendu à Francfort.

Accompagnement

Reste à faire les bons choix. Depuis un an, bpifrance a accompagné 150 PME désireuses de trouver un designer. « Il ne faut pas se tromper d’agence, de timing ou de raisons d’aller voir un designer », note Anne-Marie Boutin. Rares sont ainsi les PME qui recourent à une agence pour réagencer leur espace de travail – thème pourtant privilégié de la biennale. « Pourtant, cela ne coûte pas forcément plus cher qu’un produit de catalogue », note le designer Joran Briand, qui a travaillé aussi bien avec Apsys sur un centre commercial de 50.000 mètres carrés, à Saint-Etienne, que pour concevoir le graphisme et les bureaux de la start-up L’Optimiste. La gageure est ici de coller aux attentes des clients. En juin prochain, Joran Briand verra s’ouvrir l’un des bureaux sur lequel il a ardemment planché pour concilier espaces collectifs et confidentialité à grand renfort de vitres gravées, de lampes et d’étagères à volume variable. Le nom de son client ? Le technocentre de Guyancourt de Renault. Pas vraiment une PME…

Auteure : Laurence ALBERT pour https://www.lesechos.fr

Vignette de l’article : La société Tôlerie Forézienne s’est associée avec les designers de TF Urban pour la conception de ce banc circulaire, vendu à Francfort.

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s !

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif
* Mauvais, très critiquable