Accueil » Revue de presse » [Conférence du 11 avril 2019] Design et anthropocène : business as unusual (i)

[Conférence du 11 avril 2019] Design et anthropocène : business as unusual (i)

Les infrastructures modernes deviennent instables. Comme le fait remarquer Anna Lowenhaupt Tsing dans son ouvrage Le champignon de la fin du monde – Sur la possibilité de vivre dans les ruines du capitalisme, notre condition de vie actuelle est la précarité.

Pour et avec des entreprises, le pôle recherche de la Cité du design (en partenariat avec l’Ecole urbaine de Lyon), propose une réflexion transdisciplinaire pour une survie collaborative et hybride dans les temps précaires. Cette journée explore les controverses entre une planète régie par des lois physiques et biologiques (le système Terre) et un ensemble de sociétés humaines régies par des lois économiques, sociales ou politiques (le système Monde).

 

… Ceci est une information de La biennale de Saint-Etienne 2019 : Me, You, Nous

 

Comment, au-delà de la mise en scène de ces relations conflictuelles, le design avec ses méthodes peut permettre aux entreprises d’anticiper et prévenir dans ce contexte de précarité anthropocène ?

La matinée vise à rendre accessible le concept de l’anthropocène – concept contemporain pour nommer la mutation environnementale provoquée par l’homme. Cynthia Fleury (philosophe) et Michel Lussault (géographe) rappellent l’origine du terme et exposent les principaux enjeux de connaissances qui en découlent. L’après-midi est introduit par la présentation du modèle de simulation World3, développé par Donella Meadows, Dennis Meadows et Jørgen Randers dans le cadre d’une étude du Club de Rome publiée au début des années 1970. A partir du scénario Business as usual, la simulation montre, dès cette époque, que notre système était extrêmement instable et décrit un effondrement généralisé au cours du XXIe siècle. Partant de cette hypothèse, le pôle recherche de la Cité du design propose une cartographie des risques suivie de deux cellules de subsistance :

  • Stratégies de productions : Business as unusual
  • Tactiques de transition

Ces terrains d’investigation sont pensés comme des rencontres réflexives entre des acteurs économiques, des designers, des artistes et des chercheurs afin d’anticiper et de prévenir des liens complexes avec des environnements en mutation.

Avec la participation de : Emmanuel Bonnet, Sylvain Bureau, Simone Fehlinger, Serge Fenet, Cynthia Fleury, Daniel Kaplan, Joannie Leclerc, Laetitia Le Maner, Michel Lussault, Chantal Maugin, Baptiste Menu, Alexandre Monnin, Pedro Moraes, Laurent de Sutter, Florian Traullé, Olivier Peyricot.

Organisé par le Pôle recherche de la Cité du design, en partenariat avec l’École Urbaine de Lyon.

 

Programme complet !

 

 

Vignette de l’article : Design et Anthropocène : Business as unusual. The Limits to Growth, Report, 1972 © Club de Rom

 

Cet article a été sélectionné par designer.s dans le cadre de sa veille éditoriale et intégré à sa revue de presse européenne francophone !

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s :

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif
* Mauvais, très critiquable
(i) . Informatif