Accueil » Revue de presse » Designer : sa profession devrait être reconnue d’utilité publique

Designer : sa profession devrait être reconnue d’utilité publique

[Extrait] Pourquoi le design ? Et les designers.

Parce que tous les champs de l’existence sont touchés par celui du design et parce que le domaine du design s’étend plus que jamais à celui des usages et des expériences qui nous concernent tous. Parce que le design, les designers et leur.s démarche.s sont les plus efficients vecteurs d’innovation et de changement responsables et parce que la dimension concrète du design se mesure en dimension de réforme sociétale. Parce que le XXIème siècle est celui du design anthropocène – correctif, (ré)actif et responsable – pour un destin commun soutenable, un ambitieux dessein désirable, attendu et partagé par tous : citoyens, usagers, consommateurs, innovateurs, organisations, groupes sociaux, sociétés, et parce que la valeur éthique du design d’aujourd’hui se traduit en valeur d’évolution pour l’Humanité.

Encouragez ici l’initiative designer.s !

(i) Informatif