Accueil » Revue de presse » Et les lauréats des trophées de design stratégique 2016 sont…

Et les lauréats des trophées de design stratégique 2016 sont…

Depuis 16 ans l’École de Design de Nantes Atlantique remet ses Trophées de design stratégique, non à des designers… mais à des entreprises qui placent le design au cœur de leur stratégie de développement. En 2016, les trophées s’étendent au Grand Ouest, de la Bretagne au Pays Basque, et s’ouvrent aux collectivités locales.

Depuis 2000, l’École de design Nantes Atlantique remet (presque) tous les ans, des trophées de design stratégique, non à des designers ou des produits, mais à des entreprises qui ont mis le design au cœur de leur stratégie de développement. Mais pas de candidats pour ces trophées. Ce sont les observateurs locaux de la vie économique d’abord du Pays de la Loire, puis, au fil des ans, de Bretagne, de Poitou-Charentes et cette année de toute la Nouvelle Aquitaine, qui repèrent dans leur écosystème ces entreprises qui croient au design. Ils viennent ensuite défendre leurs dossiers. Pour l’édition 2016, quelque 80 dossiers ont ainsi été défendus, dont, une première, celui d’une collectivité locale, la communauté de commune Au Pays de la Roche au Fée (Ille-et-Vilaine), qui a décroché le trophée de design de service.

Redynamiser une activité

Car le design ne sert pas qu’à vendre de beaux meubles, même si dans le cas de l’entreprise qui décroche cette année le trophée de design global, Alki, le design a permis la survie d’une activité de fabrication de meubles en bois du Pays Basque, en créant une rupture avec le passé. « Le design sert aussi, et de plus en plus, à repenser le service aux usagers », explique Jean Luc Barassard, directeur Stratégie Entreprises de l’École de design de Nantes Atlantique.

Faire valoir le savoir-faire

Le design sert aussi et surtout à faire la différence. Jean-François Baudet, fondateur Hélicéo, trophées design et start-up, l’a bien compris. Créée en 2014, sa PME conçoit, fabrique et distribue des systèmes de mesures pour la géomatique en drone. Un secteur très concurrentiel. Et dès le début il a inclus un designer dans son équipe, Clément Laurence, pensant d’abord au produit, pour ensuite comprendre que le designer pouvait aussi travailler sur l’identité et la communication de l’entreprise, créant ainsi une image globale cohérente… et qui fasse la différence.

Innover

Le design sert aussi, et peut-être surtout, à innover. Dans le cas de l’entreprise vendéenne Funeral Concept, trophée design et innovation, c’est du design intégré, qu’est née l’idée d’un fer tombal permettant de réinventer le monument funéraire. Du design peut aussi naître une activité, comme dans le cas de coup de cœur du jury, qui est allé à la jeune entreprise La Subtile, créée en 2014 à Chartes de Bretagne (Ille-et-Vilaine), pour concevoir des meubles à vivre en fer, notamment un tabouret très épuré, un astucieux banc pupitre et des étagères modulables. Le design permettant aussi, dans presque tous les cas de… produire en France.

Author : Aurélie BARBAUX pour http://www.industrie-techno.com/

Vignette de l’article : Helicéo fabricant de drones de mesures, lauréat des Trophées de design stratégique 2016, catégorie start-up. © dr

crsd