Accueil » Revue de presse » *** Faréa, la maison flottante zéro déchet imaginée par un Français

*** Faréa, la maison flottante zéro déchet imaginée par un Français

MAISON-FLOTTANTE – Autonome en eau et en électricité, cette maison flottante dispose de toilettes sèches, mais pas de poubelles, pour réduire son impact sur l’environnement.

Et si vous passiez des vacances au vert, tout en profitant d’activités aquatiques ?

Christophe Roi, entrepreneur basé près de Montpellier, a imaginé un hébergement insolite qui contribuera à protéger les espaces environnants fragiles. Conçue pour être amarrée sur un lac, cette drôle de construction qui flotte au-dessus de l’eau est un écolodge.

Ne vous attendez pas à un grand confort, comme dans ce luxueux yacht flottant, Faréa dispose du strict minimum pour vivre au plus près de la nature, dans une visée zéro déchet. « Nous n’avons pas de poubelle à bord, et les déchets provenant des toilettes sèches sont stockés en cale, pour éviter de polluer les plans d’eau », explique Christophe Roi.

Un logement écolo

Possédant un système « REUSE » (réutilisation de l’eau filtrée et désinfectée), la structure peut être autonome en eau pendant 6 jours. « Le circuit d’eau fermé, constitué de deux réservoirs de 170 litres, alimente la cuisine et la salle de bains ».

Construite en résine biologique, elle dispose également de panneaux solaires. « C’est le premier navire écolo, qui plus est démontable et transportable en container », explique Christophe Roi, fier de son projet.

Pour dormir, il vous faudra vous glisser dans l’un des quatre flotteurs, qui abritent chacun une chambre. À moins que vous ne préféreriez dormir dans l’un des lits superposés accolés à la pièce de vie.

Christophe Roi envisage de créer de toutes pièces des villages vacances écolos en installant côte à côte plusieurs modules Faréa.

Mais pour les particuliers qui souhaiteraient s’offrir une maison flottante, l’achat est envisageable : « Nous avons eu une demande d’un monsieur qui souhaitait acquérir notre prototype présent dans un port du Sud de la France. Actuellement, nous y réfléchissons ». Il faudra alors 120 à 130 000 euros pour devenir propriétaire d’une telle maison.

Auteur : Marie Tétrel pour http://www.18h39.fr/

Vignette de l’article : Faréa peut accueillir 5 couples dans 5 cabines séparées, avec une terrasse, une petite salle de bains et un coin repas – Droits Faréa

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s !

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif
* Mauvais, très critiquable
(i) . Informatif