Accueil » Revue de presse » Hublot récompense le design au service de la société (i)

Papier Machine, le livre-jouet de Marion Pinaffo & Raphaël Pluvinage qui explique comment fonctionne nos appareil électroniques

Hublot récompense le design au service de la société (i)

A Londres, le 5e Hublot Design Prize a été remis vendredi 20 septembre à des projets qui allient forme, fonction et préoccupations sociales. Et qui rendent ainsi hommage à Pierre Keller, l’un de ses initiateurs, décédé durant l’été

 

Il était encore sur le pont du Hublot Design Prize quelques jours avant sa mort survenue au cœur de l’été. Pour autant, Pierre Keller n’a pas été absent de la cinquième édition de ce prix, remis vendredi 20 septembre et qu’il a contribué à créer en 2014. La manufacture horlogère de Nyon a eu la jolie idée de donner son nom à un nouveau prix de 22’000 francs, assorti d’une caisse de vin vaudois et d’une boîte de cigare. Comme pour celui doté de 100’000 francs, cette somme servira à soutenir un designer déjà bien rompu au métier mais qui doit encore se développer pour vraiment percer.

 

  … Ceci est un article de Emmanuel Grandjean pour Le Temps

 

Ils sont ainsi six créateurs venus de Suisse, de France, du Royaume-Uni, du Japon ou encore des Etats-Unis à présenter les fruits de leurs travaux. Avant de les défendre devant un jury – formé de Hans-Ulrich Obrist, curateur et codirecteur de la Serpentine Gallery de Londres où se déroule le concours, du designer Ronan Bouroullec et de Marva Griffin Wilshire, créatrice du salon de design Satellite à Milan – qui choisira ses vainqueurs. Lequel a dû faire son marché entre les objets en céramique fabriqués au Japon par le Biennois Dimitri Bähler et les bancs qui ressemblent à des sculptures d’Antony Caro du Londonien Samuel Ross. Entre les jeux en papier des Français Marion Pinaffo & Raphaël Pluvinage et les drôles de télescopes du Britannique Than Hussein Clark dans lesquels la seule chose à voir est une gravure ancienne représentant des hommes musculeux dégringolant du ciel.

 

Jouet en papier

Les candidats du 5e Hublot Design Prize montrent ainsi deux conceptions du design d’aujourd’hui. Avec, d’un côté, des projets purement centrés sur l’esthétique de l’objet et, de l’autre, des réalisations où la forme et l’usage sont davantage destinés à une application sociale.

C’est d’ailleurs ce dernier type qui a emballé le jury. Papier Machine de Marion Pinaffo & Raphaël Pluvinage est un livre-jouet qui explique comment fonctionnent nos appareils électroniques. Grâce à des encres métalliques qui conduisent l’électricité et des modèles prédécoupés à monter, l’enfant, mais aussi l’adulte, fabrique des maquettes qui émettent de la musique et font bip-bip. C’est extraordinairement beau et bien fait, et cela rappelle les travaux de design pédagogique de Bruno Munari ou d’Enzo Mari. Le couple de créateurs a passé trois ans à développer ce cahier ludique dont les prochains numéros devraient être consacrés au mystère de la lumière et du mouvement. C’est lui qui décroche le Prix Pierre Keller.

 

Banc-sculpture

Le Grand Prix, lui, est attribué à Samuel Ross, qui a d’abord étudié l’art avant de prendre la voie de la mode et du design. Le Britannique présente une série d’objets qui, tous, s’inscrivent dans l’espace public. Ce qui explique aussi leur couleur orange «visible de loin, même lorsqu’il fait sombre», souligne le designer en montrant son banc à la forme sculpturale, «sur lequel on peut se reposer mais aussi discuter, partager et travailler ensemble.»

Juste à côté, Terminal 1 est une couverture de survie en matériau recyclé. Conçue en partenariat avec le Nike Knitlab, elle est prévue pour être mise à la disposition des sans-abri des villes, mais aussi pensée pour la montagne, où elle peut réchauffer les adeptes de trekking qui se seraient égarés. «Avec ces 100.000 francs, je vais maintenant contacter les municipalités pour faire en sorte que ces objets existent. Leur but est d’aider, pas de rester à l’état de concept.» «Toute sa vie, Pierre Keller a fait en sorte de réunir l’art et le design dans la société, explique Hans-Ulrich Obrist. Il aurait adoré ce projet.»

 

 

Vignette de l’article : Papier Machine, le livre-jouet de Marion Pinaffo & Raphaël Pluvinage qui explique comment fonctionne nos appareil électroniques.

 

Cet article a été sélectionné par designer.s dans le cadre de sa veille éditoriale et intégré à sa revue de presse européenne francophone !

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s :

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif
* Mauvais, très critiquable
(i) . Informatif