Accueil » Revue de presse » ** IKEA prédit la disparition de la cuisine dans nos maisons

** IKEA prédit la disparition de la cuisine dans nos maisons

Tiffany Buckins, chef du design intérieur chez Ikea en Australie, affirme qu’à l’avenir, les cuisines traditionnelles n’existeront plus dans nos maisons. Voici où nous cuisinerons à la place.

Pour bon nombre d’entre nous, la cuisine est la pièce centrale de la maison. Et pourtant, selon la chef du design intérieur chez Ikea en Australie, Tiffany Buckins, la cuisine traditionnelle pourrait bientôt appartenir au passé. « L’urbanisation voit de plus en plus de gens déménager vers les villes. Et le fait qu’il y ait de plus en plus de gens dans le même espace remet nos modes de vie en question », explique-t-elle dans le cadre du festival Vivid Ideas de Sydney. « Nous savons également que la taille moyenne des maisons diminue ».

Comme les maisons tendent à devenir plus petites, la taille des pièces diminue également. Dès lors, il se peut que certaines pièces, comme la cuisine, soient progressivement délaissées au profit de solutions plus pratiques et partagées. « À l’avenir, vous n’aurez peut-être plus besoin d’une cuisine, car vous pourrez vous rendre dans une zone commune pour cuisiner et préparer vos repas ou réchauffer votre plat préparé », a-t-elle déclaré au site australien News.

Pièces partagées et espaces extérieurs communs

Cette prédiction vous semble peu plausible ? Tiffany Buckins rappelle que certaines pièces autrefois individuelles, sont devenues communes comme la buanderie. « Le bureau, les appareils de gymnastique ont également migré dans des zones communes, où on peut se connecter avec d’autres ». Il est donc fort probable que la cuisine commune soit la prochaine étape logique.

Mais les changements ne s’arrêteront pas là. Les habitants utiliseront de plus en plus d’espaces en dehors de leur maison pour pratiquer certaines activités qu’ils avaient pour habitude de faire seuls à la maison. « La définition de la maison s’étendra bel et bien au-delà des quatre murs traditionnels. Nous nous efforçons de vivre des vies fluides, il est donc essentiel que nos espaces le soient aussi », explique la chef du design intérieur.

Selon une étude menée par Ikea en Suède, seulement 7% des personnes considèrent leur maison comme un lieu spécifique. Environ 40% considèrent leur quartier comme faisant partie de leur foyer et 42% se sentent plus à l’aise à l’extérieur que chez eux.

Source : Le Soir

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s !

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif : Léger mais …
* Mauvais, très critiquable
(i) . Informatif