Accueil » Revue de presse » *** Innovation Makers, le serious game qui veut insuffler la culture de l’innovation dans l’entreprise

*** Innovation Makers, le serious game qui veut insuffler la culture de l’innovation dans l’entreprise

L’éditeur Dæsign a présenté ce mardi 25 avril son nouveau serious game. Dans « Innovation Makers », vous avez pour mission de créer l’impulsion et le climat d’innovation propices à l’amélioration de la performance de l’entreprise.

Insuffler l’esprit et les méthodes d’innovation à ses équipes. Voilà ce que propose l’éditeur Dæsign avec son serious game – littéralement, jeu sérieux – « Innovation Makers », présenté ce mardi 25 avril. A la tête d’une équipe dans une entreprise générique souhaitant devenir plus innovante, le joueur a pour mission de créer l’impulsion et le climat d’innovation qui vont permettre à l’entreprise d’améliorer sa performance globale. Attention : chaque décision consomme des points de ressources ! Heureusement, la dynamique que vous enclencherez vous permettra de regagner des ressources.

Vous devrez travailler sur trois niveaux : la stratégie, en affinant et partageant votre vision ; le management opérationnel, pour guider votre équipe dans l’aventure ; l’interaction avec votre environnement, des autres équipes de l’entreprise aux clients en passant par les partenaires. A la manière d’un jeu de rôles, vous serez amenés à analyser les situations, utiliser les armes adaptées et faire face à des créatures, comme cette salariée qui ne voit pas pourquoi elle devrait participer à des ateliers sur l’innovation plutôt que de travailler à atteindre les objectifs que sa hiérarchie lui a fixés. Choisissez le meilleur chemin pour permettre à votre équipe d’aller de l’idée jusqu’à la mise sur le marché en passant par le projet et le POC (« proof of concept », ou démonstrateur).

« La disruption, ça se combat ! »

A l’issue de la partie, place à l’évaluation : vos décisions sont décortiquées, vos plus belles réussites soulignées et l’avenir de l’entreprise tracé. Vous n’avez plus qu’à recommencer pour faire mieux, en s’aidant des « flashcards » ou fiches établies par Dæsign. Pour passer dans la vraie vie, vous pourrez vous appuyer sur les outils – comme des modèles de plan d’actions – qui accompagnent le jeu. Un outil de formation numérique sur le principe du « learning by doing » – apprentissage par la pratique, l’action – qui répond à un besoin pressant des entreprises face à l’omniprésente menace de disruption : faire en sorte que l’esprit d’innovation irrigue l’ensemble des collaborateurs, bien au-delà du seul département R&D, pour mettre l’entreprise en mouvement.

Innovation Makers est la première incursion de Dæsign, éditeur depuis 15 ans de serious games et de modules d’e-learning avec notamment sa collection phare « M comme Manager ». « Nous avons abordé la question de l’innovation à travers le prisme du monde contemporain : agilité, prise de risques, focus sur le design, orientation client, iterativité, etc. explique le fondateur et directeur général de Dæsign, Jean-Noël Portugal. Autant d’approches qui ont pris comme un feu de paille ces dernières années et qui se révèlent bien difficiles à mettre en place dans les grandes entreprises. » Le dirigeant refuse tout fatalisme : « la disruption, ça se combat, ça s’anticipe et ça peut même être devancé ! »

Co-conception et co-financement avec 5 entreprises

Selon Dæsign, Innovation Makers est le premier serious game à mettre en action « l’ensemble des techniques et méthodes utilisées par les entreprises les plus innovantes dans le monde pour faire progresser l’esprit d’innovation dans les équipes. » Originalité supplémentaire : le jeu a été co-conçu et co-réalisé avec cinq entreprises, Alstom, Natixis, PwC, BPCE et BNP Paribas, qui ont aussi joué le rôle de premiers souscripteurs d’Innovation Makers. « Cette collaboration est particulièrement fructueuse, souligne Jean-Noël Portugal. Les participants enrichissent leur créativité à travers leurs échanges et ils nous autorisent à les surprendre avec nos propositions. »

Autre avantage : le coût du serious game, typiquement autour de 100 000 euros, est à diviser entre tous les participants. Les souscripteurs d’Innovation Makers auront ainsi payé 20 000 euros chacun. De quoi permettre de démocratiser ce type d’outil de formation. Dæsign veut d’ailleurs se développer auprès des ETI. Pour elles aussi, l’innovation est un impératif.

Auteur : Manuel MORAGUES pour L’Usine Nouvelle

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s !

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif
* Mauvais, très critiquable