Accueil » Revue de presse » *** La Métropole de Lille en finale face à Sydney pour devenir la capitale mondiale du design

*** La Métropole de Lille en finale face à Sydney pour devenir la capitale mondiale du design

Tapis rouge et visites privées. La métropole européenne de Lille, candidate pour devenir capitale mondiale du design en 2020, a présenté ses atouts à la délégation de la World Design Organisation.

Gianfranco Zaccai le reconnaît : il n’avait jamais entendu parler de Lille jusqu’à ce que la Métropole européenne de Lille présente sa candidature pour devenir la capitale mondiale du design en 2020. Ce membre du comité d’organisation vient d’y passer deux jours, sillonnant le territoire. De la Villa Cavrois à Euralille en passant par le Musée La Piscine, Euratechnologies et Decathlon. Entre autres. Les fleurons économiques, architecturaux et culturels ont déroulé le tapis rouge pour se rendre inoubliables, juste avant que la délégation ne s’envole pour Sydney, l’autre ville finaliste.

Face à la belle australienne à l’emblématique opéra, le dossier nordiste prévoit la mise en œuvre d’un véritable « processus design » dès 2018 avec une montée en puissance jusqu’en 2020. « Ce sera la plus grande expérience de design jamais vécue sur un territoire aussi vaste », s’enthousiasme Philippe Remignon, nouveau président de Lille Design. « Nous ne voulions pas montrer que nous savons tout faire en design. Mais nous voulions montrer que nous voulions faire éclore ce potentiel », explique Damien Castelain, président de la MEL. Au-delà des 1 600 designers [avec les graphistes, des couturiers et certains artisans alors oui, sûrement ! NDLR designer.s] que compte la métropole lilloise, le projet prévoit une mobilisation à large spectre : entrepreneurs, milieux culturels, politiques, citoyens, universités… Car le design, selon Gianfranco Zaccai, « ce n’est pas que de la décoration ». Il s’immisce dans le développement économique, social, culturel, environnemental…

Le statut de capitale mondiale du design prévoit quelques passages obligés, comme les cérémonies d’ouverture et de clôture. Le projet lillois y ajoute notamment un important travail sur les expérimentations et l’élaboration de prototypes de solutions « pour améliorer la vie de tous nos concitoyens ».

Attractivité

Si la candidature lilloise était retenue, l’opération représenterait un investissement de 10 à 15 millions d’€. « Nous parlons d’un an d’événements. C’est difficile pour l’heure d’estimer les retombées économiques », estime Damien Castelain. « Nous sommes ici dans une dynamique d’attractivité et de rayonnement. On pourrait tabler sur 3 € de retombées pour chaque € investi. Ce que nous travaillons ici, c’est l’attractivité du territoire. » Plus de 350 événements avaient été organisés à Turin lors de son année de capitale mondiale du design. Cape Town de son côté avait investi 1 million d’€ pour 2,46 millions d’€ de retombées estimées. Toutes les villes concernées ont gagné en notoriété.

De sérieux concurrents

Taipei en 2016. Mexico en 2018. La métropole européenne de Lille ou Sydney en 2020 ? Le titre de «capitale mondiale du design» est attribué par la World Design Organization (WDO, ex-ISCID). Cette structure promeut l’utilisation du design par cette «capitale» pour mener son développement économique, social, culturel et environnemental. La ville choisie s’engage à mettre en valeur pendant un an, à travers un programme d’événements, les meilleures pratiques en matière de politiques urbaines et d’innovations qui améliorent le cadre de vie.

Une trentaine de villes s’étaient montrées intéressées pour organiser l’édition 2020. Cinq ont déposé un dossier de candidature (qui nécessite un ticket d’entrée de 10 000€): Kosice (Slovaquie), Copenhague (Danemark) et Dubaï (Émirats arabes unis). Les candidatures de Lille métropole et Sydney ont été retenues pour la phase finale. La ville choisie sera désignée en octobre.

Auteure : Valérie SAUVAGE pour La Voix du Nord

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s !

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif
* Mauvais, très critiquable