Accueil » Revue de presse » L’Internet des Objets : Une chance pour le design français ?

L’Internet des Objets : Une chance pour le design français ?

C’est une chance pour le Design dans sa globalité. L’internet des objets révolutionne de nombreux secteurs avec de nouveaux services, de nouveaux usages et donc autant d’opportunités d’explorer de nouvelles voies d’expression et de nouvelles interactions. Depuis quelques années, beaucoup d’acteurs innovants émergent engendrant une forte compétition. A titre d’exemple plus de 3600 exposants étaient présents au dernier CES de Las Vegas avec une part significative dans le domaine des IoT [Internet of Things/ internet des objets – NDLR] et tous cherchent évidemment à se différentier. Le Design est dès lors inéluctablement une des clés de la réussite.

Il s’agit en effet d’accompagner au mieux ces innovations et les évolutions technologiques.
Les premiers objets connectés faisaient appel quasi exclusivement aux applications pour gérer les fonctions. Cela a engendré 2 problèmes principaux en termes de design :

– Des objets souvent dénués de sens dans leur image – l’exemple des trackers d’activité est assez significatif avec des produits « bracelet » sans interactions et donc se limitant parfois à une approche au final anecdotique.
– Une multiplication des applications nécessaires pour contrôler ses objets connectés qui rend leur contrôle compliqué voire laborieux.
D’où la nécessité de revenir par le Design à des objets simple mais plus interactifs à l’instar du Withings GO par exemple.
En réintroduisant de la fonctionnalité dans l’objet et non plus exclusivement sur l’application, cela permet de redonner du sens au Design du produit.

L’objet doit d’abord être simple, porteur de sens et incarner le ou les services qu’il propose. De cette compréhension naitra l’adoption par l’utilisateur en termes d’usage. Il doit être également séduisant et rassurant afin de pouvoir s’intégrer au mieux dans l’univers de l’utilisateur. A ce titre, la technologie se doit d’être discrète. Il ne faut pas perdre de vue qu’elle n’est jamais une finalité mais toujours un moyen. Enfin il doit être porteur d’une identité forte et identifiable afin d’exprimer au mieux les valeurs de l’entreprise qui le conçoit.

Lire la suite après l’image …

110220161021

Existe-t-il un design français ?

Plus qu’un Design français, un esprit français qui conjugue la culture cartésienne à celle des beaux-arts. De notre côté, nous sommes animés par la recherche de l’essentiel, de la simplicité de l’élégance. L’objet doit communiquer son service et être séduisant, être intuitif dans son usage et simple dans son image. Nous nous attachons à bannir toute complexité qu’elle soit technologique ou ergonomique. La multiplication des objets connectés dans les années à venir rend cette recherche de simplification essentielle.

Fondé en 2002 par les designers Elise Berthier, Marc Berthier, Pierre Garner, Frédéric Lintz, Eliumstudio est un studio spécialisé en Design produits et services associés*. Eliumstudio revendique une organisation entièrement tournée vers la création, l’innovation et la prospective, pour une vision élargie qui prend en compte l’évolution des usages à l’heure de la révolution numérique. Les designers d’eliumstudio collaborent depuis bientôt quinze ans avec de nombreux partenaires, des start-ups (Withings, Invoxia, UrbanHello, Medissimo, Castalie) et grands groupes (Schneider Electric, le Groupe Seb, Rowenta, Technicolor, Panasonic) aux marques de luxe (Bell&Ross, Seiko, Swarovski).

[…]

*eliumstudio a dessiné plus d’une vingtaine de produits exposés au CES de Las Vegas 2016, dont 8 nouveaux et cette année encore, le design eliumstudio se voit récompensé par 5 prestigieux CES Innovation Awards.

Source : http://www.servicesmobiles.fr/

Vignette de l’article : Thermo de Withings est un autre exemple. Ce thermomètre WiFi est avant tout simple d’utilisation, avec un seul bouton. Son design devait refléter cette simplicité d’usage avec un corps blanc qui laisse apparaitre un écran en sous cutanée. Seule la bague verte signe l’objet tout en signifiant la zone de contact avec l’utilisateur.