Accueil » Revue de presse » *** Out of Site, Biennale du design de Saint-Etienne

*** Out of Site, Biennale du design de Saint-Etienne

Dans le cadre de la Biennale internationale du design de Saint-Etienne 2017 ayant pour thème « Les transformations du travail dans nos sociétés », l’exposition «Out of Site» présentée par le studio Akoaki met en avant le rôle du design au cœur même de telles mutations dans la ville américaine de Detroit

Dans le cadre de la Biennale internationale du design de Saint-Etienne 2017 ayant pour thème « Les transformations du travail dans nos sociétés », l’exposition «Out of Site» présentée par le studio Akoaki met en avant le rôle du design au cœur même de telles mutations dans la ville américaine de Detroit

«Working promesse» : tel est le thème de la dixième Biennale internationale du design de Saint-Etienne, qui s’attache donc aux mutations du travail. Organisée autour d’un parcours d’expositions à la Cité du design, la biennale accueille un invité d’honneur, la ville de Détroit, symbole des évolutions techniques, technologiques et sociales affectant nos sociétés. L’exposition «Out of Site» présentée par le studio Akoaki propose de considérer le rôle joué par le design dans de telles transformations.
«Out of Site» : Detroit, ville pleine de promesses

Membre du réseau des villes créatives UNESCO de design, la ville de Detroit peut être considérée l’invité d’honneur naturel de cette dixième édition de la Biennale internationale du design de Saint-Etienne. Ancienne ville industrielle, symbole de la puissance du secteur automobile américain, Detroit a été durement touchée par la crise économique des années 1960 et a fait récemment faillite. Cette longue période de crise aux conséquences sociales et économiques dévastatrices et durables, a laissé place à une volonté affirmée de reconstruction.

Aussi Detroit s’est-elle tournée vers l’avenir et a choisi de favoriser l’entreprenariat et la créativité en accueillant la plus forte concentration de designers industriels et commerciaux aux Etats-Unis. N’est-ce pas là une expérience, et un exemple de transition économique et sociale précieux, comme le suggère le directeur général de la Cité du design, Ludovic Noël : «la ville de Detroit pourra ainsi partager son expérience du renouveau d’un territoire basé sur les industries créatives, mais aussi, et surtout, de la dynamique citoyenne et participative à l’œuvre dans cette ville.»

«Out of Site» : entre passé et avenir

L’exposition «Out of Site», organisée par le studio Akoaki de Detroit, entreprend de mettre en avant le rôle social du design. Dans quelle mesure le design peut-il accompagner les transformations de grande ampleur à l’œuvre dans la ville de Detroit ? Dans quelle mesure peut-il accompagner un changement positif et équitable ? Quel peut être le rôle de la culture ?

Il semble désormais peu facile de qualifier Detroit de ville ruinée, laissée à l’écart des récentes évolutions technologiques, rebut d’une époque industrielle révolue. En dépit de difficultés considérables, Detroit a su devenir une ville ouverte à la création, sièges de nouvelles opportunités urbaines, et lieu d’initiatives artistiques inédites.

Une telle transformation de la ville a très certainement contribué à la faire connaître à travers le monde, en raison de la forte présence d’entrepreneurs et d’artistes tenant à promouvoir cette dernière comme lieu d’expérience unique. Toutefois, cette récente notoriété révèle une sombre contrepartie. Les mutations à l’oeuvre mettent en péril le passé historique de la ville, plus particulièrement l’héritage culturel afro-américain unique de Detroit ainsi que celui de l’ancienne classe ouvrière. Dès lors, comment conserver et valoriser un tel héritage au regard des transformations passées et actuelles ?

Dans ce contexte de changement, le studio Akoaki implanté à Detroit, veut considérer les nouveaux moyens dont dispose le design pour définir un changement positif et équitable. Ce dessein, dont rend compte l’exposition «Out of Site», prend la forme concrète d’actions populaires sociales et collectives dans des scénarios urbains complexes marqués par la fragilité économique. Akoaki s’emploie ainsi à modifier les perceptions et à mettre en oeuvre de nouvelles méthodes destinées à revitaliser les lieux oubliés et leur histoire.

Fondées sur la collaboration, Akoaki entreprend des recherches spécifiques sur ces lieux et s’attache aux activités culturelles locales. Akoaki peut ainsi souligner la manière dont les habitants de Detroit réinventent leurs façons de travailler et de vivre dans un contexte de mutations économiques et sociales radicales. «Out of Site» est donc l’occasion de découvrir les récentes initiatives d’Akoaki, conduites en collaboration avec des musiciens, des artistes, des agriculteurs urbains et des acteurs culturels locaux.

Source : Studio Akoaki | http://www.paris-art.com

Vignette de l’article : Crédits photo P.Crasset

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s !

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif
* Mauvais, très critiquable