Accueil » Revue de presse » « Plutôt l’inclusion que l’exclusion » : la Biennale du design de Saint-Etienne interroge un monde en bouleversement (i)

« Plutôt l’inclusion que l’exclusion » : la Biennale du design de Saint-Etienne interroge un monde en bouleversement (i)

« Plutôt l’inclusion que l’exclusion. » Sur fond de crise des Gilets jaunes, la Biennale du design de Saint-Étienne ouvre le temps de la négociation pour dessiner d’autres horizons que les fractures.

La Biennale du design de Saint-Étienne se projette, du 21 mars au 22 avril, dans « un avenir commun ». Un défi de taille soutenu par Thierry Mandon, son nouveau directeur.

En faisant rimer « Me, you, nous », vous opposez donc la concorde au conflit ?

Ce thème, nous l’avons choisi il y a deux ans. Avec l’irruption des Gilets jaunes, la recherche d’un terrain d’entente dans un monde en profond bouleversement s’affirme comme l’enjeu du moment et pour au moins la décennie qui vient, me semble-t-il.

[…].

Lire l’article complet sur le site de L’éveil de la Haute-Loire

Vignette de l’article : Après avoir questionné le sens du beau en 2015 et inspecté les mutations du travail en 2017, la Biennale de Saint-Etienne en 2019 interroge un monde en bouleversement. Photo AFP / Jean-Philippe Ksiazek

En 2019, après 4 années de revue de presse, designer.s héberge uniquement les articles notés/classés 5***** étoiles « Exceptionnel/ pépite » ainsi que certains contenus informatifs (i) et exceptionnellement 4****. Pour les autres articles, les liens vers les articles sources permettent d’accéder aux contenus complets. Merci pour votre fidélité et bonne lecture !

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s :

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif
* Mauvais, très critiquable
(i) . Informatif