Accueil » Revue de presse » Une nouvelle biennale dédiée au design à Londres en septembre

Une nouvelle biennale dédiée au design à Londres en septembre

L’automne s’annonce comme étant la saison du design outre-Manche. En mars dernier, le Design Museum annonçait qu’il rouvrirait ses portes dans un bâtiment rénové sur Kensington High Street dès le mois de novembre. Quelques semaines avant, du 7 au 27 septembre, c’est une toute nouvelle biennale, la London Design Biennale, qui s’installera à la Somerset House.

Basée sur le modèle des biennales d’art et d’architecture de Venise, la London Design Biennale invitera 37 pays à présenter des propositions innovantes. L’événement vise à explorer le rôle du design dans le monde actuel et l’impact qu’il peut avoir dans le futur.

Le thème choisi pour cette première biennale est celui de l’”Utopia by Design”. Somerset House célèbre en effet, depuis le début de l’année, les 500 ans de l’œuvre du philosophe Thomas Moore qui a donnée naissance au concept d’utopie.

Le directeur de l’événement, Christophe Turner, a expliqué vouloir explorer la manière dont “l’architecture, le design et l’industrie peuvent contribuer à rendre le monde meilleur et à faire des villes des endroits où il fait bon vivre.” Les axes de réflexion évoqués confirment ces ambitions politiques. Les designers travailleront ainsi sur le développement durable, la migration, la pollution et l’eau. Des préoccupations qui prennent de plus en plus de place dans le monde du design et de l’architecture. En couronnant le travail d’Alejandro Aravena en janvier dernier, le jury du prix Pritzker avait souligné la nécessité de célébrer un architecte engagé, dont le travail visait à “améliorer la vie des gens”.  […]

La France sera représentée par Benjamin Loyauté, qui a notamment été co-commissaire général de la Biennale Internationale de Design de Saint-Étienne en 2015. Il exposera dans le pavillon français l’installation The Astounding Eyes of Syria, une réflexion autour de l’héritage syrien présentée lors de son exposition au Casino Luxembourg comme “une expérience “fiction-fonctionnelle””.

Author : Pauline LE GALL pour http://www.newsoftheartworld.com/

Vignette de l’article : Vue de l’installation américaine de Cooper Hewitt en 2014. © 2014 Cooper Hewitt, Smithsonian Design Museum

+CRSD+