Accueil » Revue de presse » *** Vibros design : les sextoys mis au point (G) par des femmes pour des femmes

*** Vibros design : les sextoys mis au point (G) par des femmes pour des femmes

Le dernier secteur chamboulé par les designers et les startups (plutôt féminines)? Les sextoys, devenus objets minimalistes pour un plaisir maximaliste.

 

Le ‘Vesper’, de la designer américaine Ti Chang, n’est pas le seul sextoy minimaliste et design à avoir été surliké sur les réseaux sociaux. Un œuf pastel? Un diamant vibrant? Un anneau en or qui fait office de sextoy étanche?

L’ère des vibros design a commencé. Ils sont ludiques, modernes, jolis et sont vendus dans des chaînes de magasins trendy comme Selfridges, Urban Outfitters et Free People. Même Walmart, le géant américain de la distribution de masse, s’y met.

 

Sur la table de chevet

« Avec l’avènement d’Instagram et des réseaux sociaux, nous assistons à un afflux de minimalisme. Less is more, ça se vérifie aussi en matière de design de vibros », déclare Lisa Finn, brand manager chez Babeland, un influent sexshop américain LGBT & women friendly. « Comme pour le smartphone: le design n’influe pas sur le bon fonctionnement d’un appareil, mais, dans une large mesure, il détermine le choix du modèle. »

Et quand le produit est élégant, on peut l’oublier sur sa table de chevet…

 

[Extrait]

 

« Il est grand temps que les femmes prennent cette facette de leur vie en main », déclare Polly Rodriguez, de la start-up londonienne Unbound Babies. Elle en avait assez des vibros conçus par les hommes, qui préféraient intégrer le Bluetooth dans leurs produits plutôt que de simplement demander aux femmes ce qui leur ferait plaisir, vraiment.

À Brooklyn, Dame Products a également consulté son public cible. L’entreprise, aussi appelée ‘la plus glamour des sextoys’, a été cofondée par Janet Lieberman, ingénieure diplômée du prestigieux MIT. Avant de lancer des modèles sur le marché, elle a consulté plus de 8.000 femmes. Dame Products souhaite combler l’écart d’orgasme.

En effet, ce sont elles qui sont les mieux placées pour savoir comment combler cette différence de qualité d’orgasme entre hommes et femmes. « Si les femmes veulent de meilleurs sextoys, elles doivent les fabriquer elles-mêmes », conclut l’ingénieure.

 

 

Vignette de l’article : Les sextoys arborent un look différent, mais ils sont aussi nettement mieux adaptés à l’anatomie féminine que ceux qui ont été conçus par des hommes. ©rv

 

En 2019, après 4 années de revue de presse, designer.s héberge uniquement les articles notés/classés 5***** étoiles « Exceptionnel/ pépite » ainsi que certains contenus informatifs (i) et exceptionnellement 4****. Pour les autres articles, les liens vers les articles sources permettent d’accéder aux contenus complets. Merci pour votre fidélité et bonne lecture !

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s :

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif
* Mauvais, très critiquable
(i) . Informatif