Savez-vous qui a fabriqué les boules de votre beau sapin de Noël ?

Savez-vous qui a fabriqué les boules de votre beau sapin de Noël ?

En Allemagne, 30 millions de sapins de Noël ont été vendus cette année, soit plus d’un sapin pour trois habitants. Ce n’est pas étonnant dans ce pays qui a vu naître les boules de Noël au XVIème siècle. Cinq siècles plus tard, la tradition subsiste, mais la production des boules de Noël a bien changé.

Avec un énorme paradoxe : plus de six boules de Noël sur dix sont fabriquées en Chine, un pays où la tradition de Noël ne signifie rien. C’est dans la ville de Yiwu, surnommée le « Christmas Village », que cela se passe. Quelques 600 usines produisent des millions de boules qui sont exportées; 60% de toutes les boules de Noël de la planète y sont fabriquées. D’autres pays asiatiques sont également actifs sur ce marché

Cela veut-il dire qu’il n’y a plus de fabrication de boules de Noël en Europe ? Pas tout à fait, un pays en a même fait sa spécialité, c’est la Pologne, mais elle ne pèse pas très lourd face aux « Christmas balls made in Asia ».

Les incassables

Plus près de nous, en France, quelques rares producteurs résistent. À Carmaux, près d’Albi dans le Tarn, le centre Caramantis-ASEI produit des boules en plastique incassable sous la marque Ary France. Cinquante personnes, dont une trentaine d’handicapés fabriquent environ un million de boules par an.

Le chiffre d’affaires est en baisse et c’est le résultat d’une stratégie comme l’explique Jean-François Brieugne, adjoint de direction : « Une stratégie d’adaptation au marché. En tant qu’établissement spécialisé, nous devons fournir du travail aux personnes que nous accompagnons toute l’année et la décoration de Noël par définition est une activité saisonnière. En plus, il a une forte concurrence chinoise et aujourd’hui également de Pologne. La décoration de Noël reste dans l’ADN de l’établissement. Nous la maintenons pour des raisons de maîtrise et de savoir-faire, mais ce n’est pas notre avenir ».

Précisons qu’il existe en France une autre société qui produit des boules en plastique en demi-sphères. Elle s’appelle BallKit et elle est implantée près d’Orléans.

Lire la suite après l’image …

301220151321

Direction Lorraine

Il n’y a évidemment pas que les boules en plastiques. En France, des artisans se consacrent à la fabrication de boules en verre. Cela se passe beaucoup plus près de chez nous, en Lorraine dans le petit village de Meisenthal. Une région où la production de boules de Noël fut importante jusqu’à l’arrêt de la dernière usine en 1964 pour cause de concurrence des boules en plastique.

En 1998, le Centre International d’Art Verrier a relancé la production. Pour ne pas perdre un savoir-faire ancestral, pour raconter les métiers du verre et susciter des vocations.

Yann Grienenberger est le directeur du centre et il pose cette question : « N’y a-t-il aujourd’hui que le luxe pour sauver l’artisanat ? C’est vrai qu’il y a en France, en Europe, de très belles maisons, de très belles manufactures qui fabriquent des choses merveilleuses avec des savoir-faire hérités de la nuit des temps, mais c’est le plus souvent destiné à un marché de luxe haut de gamme. Nous essayons de mettre en place un autre modèle qui consister à travailler de manière artisanale sans toutefois se dire que, forcément, c’est du luxe. Alors c’est vrai que, pour nos boules de Noël, les premiers prix commencent à 12 euros. Ce n’est pas donné, mais tout à chacun peut à son rythme au fur et à mesure des années se constituer une collection ».

Une collection qui vaut la peine parce que les boules de Meisenthal sont vraiment belles et originales, mais fatalement un peu chères. Elles allient la tradition verrière à la créativité de designers contemporains. Une belle suggestion d’excursion pour décorer votre sapin 2016 !

Source : http://www.rtbf.be/