WantedDesign : coup de projecteur sur la scène française du design

WantedDesign revient à New York avec une édition prometteuse qui se tiendra à Manhattan du 13 au 16 mai et à Brooklyn du 7 au 17 mai.

Lancé en 2011 par deux Françaises, Odile Hainaut et Claire Pijoulat, le salon du design à la renommée internationale accueillera pour la première fois un pavillon France mis en place par l’agence Business France. Au-delà de ce pavillon français un programme OuiDesign visant à promouvoir la création française outre-Atlantique a été lancé par des services culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis.

Il existe des passerelles évidentes entre les D’Days et Wanted Design. Deux événements qui proposent d’explorer et de promouvoir le design dans sa diversité, une sélection hétéroclite et des projets qui se croisent.

Au programme de ce panorama français, matali crasset présentera sa collection We Trust In Wood. Elle s’est d’ailleurs entretenue avec D’Days au sujet du Prix Émile Hermès #4 : Jouer, qu’elle préside et dont l’exposition des douze finalistes est à retrouver à l’Espace Commines pendant le Festival. Diplorama+ l’exposition de l’ENSCI-Les Ateliers (École nationale supérieure de création industrielle) s’installera à l’ Industry City à Brooklyn. OuiDesign a également accueilli l’exposition « Le Bestiaire » de Ionna Vautrin à l’Alliance française de New York, initialement présentée à La Biennale de Saint Etienne en 2015. Ces projets sont à retrouver lors du Festival D’Days 2016.

Au delà de cette programmation faisant écho à la création française, l’événement New Yorkais affirme sa volonté de représenter le design international et d’attirer toujours plus de visiteurs étrangers.

WantedDesign du 13 au 16 mai à Manhattan et du 7 au 17 mai à Brooklyn.

Source : D’Days 2016

+CRSD+